Édition 2017

Le contenu de l’édition 2017 de l’Atlas Mondial Suisse a été entièrement restructuré et révisé.

Qu’est ce qui est nouveau?

Les points importants en vue d’ensemble:

1.

Conformité aux plans d’études

Le nouvel Atlas Mondial Suisse a été conçu sur la base du plan d’études 21 applicable dans l’enseignement secondaire et du plan d’études cadre de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) pour les écoles de culture générale. Sa perspective pédagogique d’acquisition de compétences, telles que le repérage dans l’espace, se manifeste dès la nouvelle partie introductive (pages 22–23). L’atlas favorise une réflexion interdisciplinaire et holistique. Dans le cadre du cours, il aide à répondre à une problématique et il promeut l’éducation au développement durable.

2.

Nouvelle partie introductive

La nouvelle partie introductive de l‘Atlas Mondial Suisse présente les bases fondamentales de la topologie et de la cartographie. Elle explique les différences entre les types de cartes et présente les diverses manières d’analyser les cartes en vue d’acquérir des compétences.

3.

Nouvelles cartes économiques

Pour les cartes économiques, la puissance économique de tous les centres urbains du monde a été calculée et représentée au moyen de cercles proportionnels. En outre, elles affichent les principales zones d’extraction de matières premières et l’intensité de l’exploitation agricole (champs, pâturages). La nouvelle carte économique de la Suisse contient également une répartition détaillée par branche.

4.

Nouvelle présentation et aides à la navigation

L‘Atlas Mondial Suisse a une nouvelle présentation qui est plus actuelle. Le formatage des cartes a été uniformisé et la mise en page aérée. L’Atlas contient également une table des matières et un registre synoptiques ainsi qu’un index thématique et un index des toponymes complets. Un aperçu de tous les pays avec leur drapeau complète ce livre de 256 pages. L’Atlas Mondial Suisse a en outre été enrichi avec de nouvelles aides utiles à la navigation, telles qu’un répertoire ou une légende générale dépliable, pour donner un aperçu de tout le contenu et faciliter son utilisation.

5.

Thèmes actuels

De nombreuses cartes traitent des thèmes actuels de l’environnement, de l’énergie, des dangers naturels, des conflits, etc. Les cartes classiques en relief sont complétées par des images satellites haute résolution représentant des paysages caractéristiques. Les faits géographiques spécifiques et complexes sont représentés par des graphiques nouveaux et démonstratifs, tels que des profils ou des perspectives.

6.

Contenu complet

Avec plus de 400 cartes et projections, l‘Atlas Mondial Suisse donne une vue complète de notre terre. Qu’elles soient topographiques, politiques ou économiques, ses cartes synoptiques au format uniformisé permettent de comparer aisément les divers espaces géographiques des pays, des grandes régions et des continents. De plus, il permet de traiter certains thèmes de manière transversale en mettant en relation leurs différents aspects selon des critères pertinents. Les cartes thématiques sur le climat, la géologie ou la densité de population fournissent des informations plus détaillées qui renforcent le caractère complet de ce nouvel atlas.

7.

Approche représentative

Les cartes détaillées et à grande échelle des régions ou des villes démontrent que l’atlas suit une approche représentative pour montrer également des situations, phénomènes ou processus géographiques spécifiques.

8.

Uniformisation

Les cartes, et en particulier les plans de ville et diverses cartes thématiques, ont été uniformisés au niveau de la forme et du contenu, ce qui facilite les comparaisons.

9.

Outils interactifs et documents supplémentaires

Le nouveau site Internet est composé pour l’essentiel de toutes les cartes de l‘Atlas Mondial Suisse. Il reprend également ses documents supplémentaires, tels que les commentaires sur les cartes ou les explications didactiques. Il contient de nouveaux outils qui permettent de traiter certains thèmes de manière interactive, p. ex. la rotondité de la terre.

Chiffres et faits

Formats

Il y a six formats de cartes uniformes, celles-ci sont utilisées jusqu’à 90% dans l’Atlas. Le reste correspond à différents formats spéciaux. Le format le plus utilisé avec 114 cartes est celui de la demi-page.

Dimensions

Surface: si on découpait chaque page de l’Atlas Mondial Suisse et si on les disposait les unes à côté des autres, on recouvrirait la surface d’un parking de véhicules de tourisme (env. 10 m²).

Interactif

Depuis le début de l’Atlas Mondial Suisse interactif en 2013, il y a eu 38’734 cliques (au 31.03.2017). En moyenne, il y a eu 922 cliques par mois.

Superlatif

Le mot le plus long de l’atlas a 58 caractères et désigne un lieu au Pays de Galles: «Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndro
bwllllantysiliogogogoch
».

Les mots les plus courts ne comportent que deux caractères: «Aa», «Bo», «K2», «Ka», «Ob», «Po» et «Re».

Finitions

La dernière carte produite imprimée est la ‹‹Besondere Sternenkonstellationen››.

Favoris

La carte dans l’Atlas Mondial Suisse interactif la plus souvent ouverte est «Terre, vue d’ensemble» avec 6423 cliques depuis 2013. Suivi par «Terre, Relief».

Le nom propre

Le mot ‹‹Atlas›› revient dans le livre 15 fois (sept fois dans la partie des cartes, huit fois dans la partie introductive.)

Collection

Le lexique en allemand contient un total de 19’166 entrées. Dans ceux en français et en italien, ils sont respectivement au nombre de 19’200 et 19’213 entrées. 15’600 entrées sont identiques dans les trois langues.